En Islande, des conseillers locaux et des fonctionnaires partagent leurs expériences à propos des mécanismes de participation citoyenne

  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
Votre E-Mail *

"La participation citoyenne est la condition indispensable à une véritable démocratie et à une bonne gouvernance car le citoyen doit être au coeur de toute action et de toute politique publique", a souligné le Secrétaire général du Congrès Andreas Kiefer lors d'une conférence à Reykjavik le 5 septembre 2017. La conférence, organisée à l'initiative de l'Association des Autorités locales d'Islande, a réuni des autorités locales pour échanger leurs exériences et bonnes pratiques en matière de mécanismes de participation citoyenne. Dans un message vidéo, le Secrétaire général a présenté la Semaine Européenne de la Democratie Locale, encourageant les municipalités islandaises à y participer, rappelant que cette initative pan-européenne, qui fête ses dix ans en 2017, est un excellent outil pour réunir les citoyens et les autorités publiques autour de la conviction du Congrès selon laquelle "l'autonomie locale est un jalon des sociétés démocratiques modernes en Europe, et mérite à ce titre d'être promue, défendue et célébrée".

 

Trois questions étaient au coeur des différents séminaires, présentations de bonnes pratiques et tables rondes organisés lors de cette conférence : comment exploiter l'intérêt exprimé par les citoyens à participer à la prise de décision publique ? Comment peut-on les encourager à participer au bien de la communauté ? Et comment concevoir des mécanismes permettant d'inclure le plus grand nombre de publics ?